Les 7 chakras principaux


Chakras : la clé de votre énergie

Par Dominique Bouilly

 

Les sept chakras principaux – Datant de l’Égypte ancienne et des Mayas, la science des Chakras est aujourd’hui plus connue dans la tradition hindouiste. En sanskrit, le mot Chakra signifie roue ou disque : « roue de la destinée des hommes ». Les études considèrent que nous disposons de 7 chakras majeurs, 21 chakras secondaires et 72000 chakras mineurs. Rien que ça !
Ces centres ou roues d’énergies, lorsqu’ils sont harmonisés, permettent de retrouver plus d’énergie vitale (la Kundalini) mais aussi de nous libérer de traumatismes et d’émotions lourdes.

Thérapeute reconnu, Dominique Bouilly est ostéopathe, praticien en massages holistiques et fondateur de Tantra-Nature. Son parcours riche et varié l’a amené à développer de nombreuses compétences et une expertise dans l’étude des chakras. Tour d’horizon des sept chakras principaux.

 

Les 7 chakras principaux

Chakra Racine : « Je suis la vie »

 

chakra racine - premier chakra
Chakra Racine

Le premier chakra  – Muladhara – constitue nos fondations et notre ancrage à la Terre. Il est situé au niveau de notre plancher pelvien, entre l’anus et les organes génitaux. Le chakra racine est le siège de la Kundalini : notre énergie de vie. Dans ce chakra de base, nous allons matérialiser et ancrer dans la matière notre essence spirituelle.
Le travail à faire sur ce chakra est capital car l’objectif est de solidifier le terrain et de travailler notre ancrage. C’est à partir de ce chakra que nous structurons notre vie, que nous créons une base stable, solide et secure. Trop de parcours spirituels ignorent l’importance de l’enracinement.
L’enracinement nous apporte énergie, puissance, stabilité et croissance. Il permet de (re)prendre le contrôle de notre vie. Ce qui est essentiel pour réguler l’énergie du chakra racine, c’est de réfléchir au sens de notre incarnation et de prendre soin de notre corps. Ce dernier représente l’Union entre l’Esprit et la Matière.

L’émotion qui bloque le chakra racine est la peur. La peur vient souvent de notre passé. Elle nous affaiblit et nous paralyse. Il est primordial d’en prendre conscience et de revenir dans la réalité du présent. Le travail sur les peurs est indispensable pour laisser l’énergie de la base monter vers le 2ème chakra.

 

Chakra Sacré : Le domaine du soi

 

Chakra-sacré
Chakra-sacré

Le deuxième chakra, Svadhistana, est le chakra de la création et des projets de vie. Il se situe dans le bas ventre, au niveau des organes sexuels.

C’est grâce à l’énergie du bas ventre – notre énergie de vie – que les projets prennent vie.  Bien souvent, nos projets sont des constructions mentales. Or, pour que les projets soient vrais et nous nourrissent véritablement (viscéralement), ils doivent prendre vie dans l’énergie du bas ventre.

Ce chakra est aussi associé au plaisir. Comment on peut prendre du plaisir et comment on l’exprime.

L’émotion qui bloque le chakra sacré est la culpabilité, souvent liée aux notions de plaisir et à la sexualité. De nombreuses personnes ont des peurs mais aussi beaucoup de culpabilité par rapport à cela. A ce niveau, on va aussi travailler la notion de consentement. On ne touche pas une personne sans qu’elle ne l’autorise par exemple.

 

Chakra du Plexus solaire :
Le chakra social

 

Chakra-du-plexus-solaire
Chakra du plexus solaire

Le troisième chakra – Manipura – est le chakra de toutes les émotions. C’est le chakra qui permet de développer confiance et estime de soi, de trouver sa place et de récupérer son pouvoir. A condition d’avoir déjà travaillé sur les deux premiers chakras et les notions d’enracinement et sécurité.

On dit du chakra du plexus solaire que c’est le chakra social. Celui qui intervient dans nos relations (sociales, amicales, professionnelles, amoureuses) et dans les jeux de pouvoir. C’est grâce à ce chakra que l’on gère le « non » et le « oui ». Alors que le chakra du cœur (chakra 4) nous apprend à dire « oui », le chakra du plexus solaire nous apprend à dire « non ». Si on ne sait pas dire « non », on ne sait pas dire « oui ».

Il est important de pouvoir exprimer ses émotions. Une émotion est une énergie de vie et il n’y a pas d’émotions positives ou négatives. Par contre, une émotion est un indicateur qu’il existe une frustration et qu’un besoin n’est pas nourri. Comprendre une émotion permet de transformer et de libérer la charge émotionnelle accumulée. On peut avoir du mal à libérer de la colère ou de la peur par exemple, mais si on ne comprend ce qui bloque, il est plus facile de s’en libérer.

L’émotion qui bloque le chakra du plexus solaire est la honte. Dans le Tantra, c’est le chakra qui nécessite le plus de travail.

 

Chakra du Cœur :
Aimer, Être aimé et s’Aimer

 

Chakra du Coeur
Chakra du Coeur

Le quatrième chakra – Anahata – est clé dans le travail des chakras. Le cœur est relié à l’ensemble des chakras. L’expression qui le caractérise est « Exprimer ses saines limites », c’est-à-dire Aimer, Être aimé et s’Aimer soi-même. Quand on aime quelqu’un, cela ne veut pas dire qu’on aime tout de cette personne. Nous avons le droit de ne pas tout accepter et d’avoir nos propres limites. Le travail ici est de reconnaître nos limites (peu importe le domaine) et de pouvoir les exprimer sainement.

L’émotion qui bloque le chakra du cœur est la tristesse. Dans les stages de Tantra ou lors d’un massage tantrique, on pleure beaucoup et le cœur s’ouvre. La tristesse peut ainsi être libérée. Le Tantra enseigne de nourrir le cœur, d’y mettre de l’énergie pour qu’il puisse s’ouvrir et diffuser une énergie d’Amour. Pour soi et pour les autres.

C’est parfois grâce au chakra du cœur que l’on peut identifier ce qui peut bloquer chez une personne. Les méditations au niveau cœur sont très utiles. Dans mon stage de Tantra l’Alchimie du cœur, je propose un travail énergétique qui part du cœur en montant et en descendant pour identifier les blocages.

 

Chakra de la Gorge :
La porte de la spiritualité

 

Chakra de la gorge
Chakra de la gorge

Le cinquième chakra – Viisuddha – est le premier chakra spirituel. Ce chakra nous aide à communiquer de façon authentique avec l’autre. Le travail consiste à trouver un équilibre dans le fait d’Écouter, Être écouté et s’Écouter soi-même.

L’émotion qui bloque le chakra de la gorge est le mensonge. Cela ne veut pas dire qu’on peut tout dire pour autant mais il y a des moments pour dire les choses. Il est important d’exprimer sa vérité car elle rend libre !

Ainsi, le travail du chakra de la gorge nous demande de méditer et de nous écouter pour savoir ce qu’il y a à dire et le dire. Dans les stages de Tantra couples par exemple, on travaille beaucoup la reformulation. Un exercice simple consiste à demander à l’un des partenaires de s’exprimer avec une phrase courte. L’autre partenaire répète la phrase « j’ai entendu que tu me dis que… ». Si le message et la vérité du partenaire ne sont pas compris ni entendus, le couple réitère l’exercice. Le but est de reformuler jusqu’à la compréhension complète et juste du message.

 

Chakra du Troisième œil :
La conscience du réel

 

Chakra du troisième oeil
Chakra du troisième oeil

Le sixième chakra – Ajna –  est celui de la conscience. Il faut comprendre que l’énergie suit la pensée. D’où l’importance d’avoir des pensées positives et de travailler à ce qu’elles le soient. Tout comme la pensée, les mots sont chargés d’énergie. Il est primordial d’en avoir conscience. Ainsi, on va pouvoir apporter de la conscience et de la lumière dans tous les domaines de la vie.

Le regard que l’on porte sur l’autre est particulièrement important.  Qu’il s’agisse des enfants, des parents, du conjoint ou des amis, le 6ème chakra nous enseigne qu’il faut toujours voir l’autre plus grand qu’il n’est. Si l’autre à des failles par exemple, on peut choisir de lui montrer tout son potentiel et lui exprimer comment le développer. C’est une qualité du 6ème  chakra. Il nous aide à développer et à améliorer notre propre regard sur le monde et sur nous-même.

L’état qui bloque le chakra du troisième œil est l’illusion. Bien souvent, nous vivons dans l’illusion et dans inconscience du réel et de ses potentialités.

 

Chakra coronal : L’Acceptation

 

Chakra Coronal
Chakra Coronal

Le 7ème chakra – Sahasrãra – est comme une couronne au-dessus de la tête. C’est le siège de la connaissance, de la conscience et de la réalisation de soi en tant d’Être divin.
C’est au niveau du chakra couronne que se rejoignent tous les chakras. Il analyse les informations puis donne son appréciation et des ordres aux autres chakras en cas de nécessité. On peut dire que c’est le récepteur-émetteur général ou notre « maître à penser ».
D’un point de vue spirituel, c’est l’endroit où le corps physique s’unit au Cosmos et à l’Univers.
Le mot qui définit le 7ème chakra est l’acceptation. L’acceptation profonde de ce qui est et de ce que nous sommes n’est possible qu’une fois le travail effectué à tous les niveaux inférieurs. Nous avons fait ce que nous pensions devoir faire.  Il est temps d’accepter et de faire avec ce qui est et qui nous sommes, Ici et Maintenant.

L’émotion qui bloque le 7ème chakra est l’attachement. L’attachement et la dépendance sont souvent le fruit de notre mental. Un des plus grand défi de la spiritualité est de laisser faire les choses, de suivre le courant, sans résister et sans s’attacher. Afin de demeurer libre. Cela demande une grande sagesse et une profonde conscience.

 

 

Comment fonctionnent les chakras ?

 

Tous les chakras se nourrissent de l’énergie du feu de la Terre et de l’Amour du Divin (Cosmos, Univers, etc). Chaque méditation ou pratique, chaque prise de conscience, enlève un blocage qui favorise la circulation des énergies dans le corps.

Le Chakra majeur

 

Nous avons tous un (voire deux) chakra moteur qui restera le même toute notre vie. Pour l’identifier, il s’agit de se connecter à son corps. Il peut s’agir de ressentir, à l’endroit où se situent nos chakras, une sensation physique de chaleur, des picotements ou des fourmillements par exemple.

On peut aussi identifier le chakra majeur d’une personne en fonction de son vécu et de ses blessures. Si une personne se sent en colère, cela peut éventuellement venir d’une trop grande autorité subie, probablement du côté paternel. La personne aura certainement ressenti une incapacité à exprimer ses émotions et ses limites. A ce moment-là, son chakra moteur est celui du plexus solaire. C’est en priorité ce chakra qu’il faut travailler.

Il est contre-productif et contre-intuitif de fuir une émotion et le travail de libération à faire. D’une part parce qu’une émotion permet d’identifier notre chakra moteur, qui est une information importante. D’autre part parce que la vie et les situations nous feront constamment retomber sur les mêmes problématiques tant qu’elles ne sont pas réglées.

Mettre de la conscience dans les émotions est une des clés sur le travail énergétique.

 

Connexion entre les chakras

 

Les 7 chakras
Les 7 chakras

 

Les chakras sont interconnectés et interdépendants. On ne peut pas travailler un chakra indépendamment des autres. Ainsi, connecter les chakras entre eux permet de comprendre et de développer notre conscience dans tous les domaines de vie.

Le chakra Racine (chakra 1) est relié au chakra du Cœur (chakra 4).
Le chakra Sacré (chakra 2) est relié au chakra de la Gorge (chakra 5).
Le chakra du Plexus solaire (chakra 3) est relié au chakra du Troisième œil (chakra 6).
L’ensemble des chakras sont reliés au chakra Coronal (chakra 7).

Un exemple. Faire le lien entre le 3ème et le 6ème chakra évitera les comportements compulsifs induits par les émotions. Le 6ème chakra permet de visualiser nos besoins, alors que le 3ème chakra est le siège des émotions. Se poser en conscience avant d’aller faire ses courses en sollicitant le 6ème  chakra nous aidera à identifier nos besoins et évitera de succomber aux achats compulsifs.

 

 

 

Chakras et Tantra

 

Le Tantra est une science et la connaissance des chakras nous aide à élargir notre conscience, à mieux nous connaître et à tirer les leçons de ce qui nous arrive au cours de notre vie. Les trois mots du Tantra sont Conscience, Énergie et Amour. Le tantrisme est une voie de travail sur soi exigeante. Il enseigne des pratiques pour cheminer vers la connaissance, la libération et la réalisation de soi. Il propose notamment un profond travail sur le corps et donc les énergies. En cela, le travail du Tantra est indissociable du travail sur les chakras.
Le Tantra utilise les chakras pour nous aider à faire du « nettoyage » et à libérer certaines émotions. Et le travail n’est jamais vraiment terminé. Cela fait partie de notre cheminement et de notre évolution.
Les stages de Tantra sont biensûr thérapeutiques et efficaces pour mettre en lumière rapidement les blocages. Mais ils peuvent ne pas suffire. Selon les cas, un suivi thérapeutique annexe est recommandé.

 

 

 

Comment stimuler l’énergie des chakras ?

 

Les chakras sont des centres d’énergies. Des roues d’énergie qui permettent de réveiller l’énergie vitale : la Kundalini. La Kundalini est comme un serpent lové dans le bassin. Le travail d’activation et de stimulation des chakras est souvent progressif. On part du premier chakra, le chakra Racine pour voir si les bases sont bonnes : enracinement, ancrage, sécurité. On remonte ensuite jusqu’au dernier, le chakra Coronal.
La stimulation des 1er, 2ème et 3ème chakra est essentiel pour réveiller la Kundalini de façon énergétique.
Mais le travail peut également partir du 4ème chakra, le chakra du cœur, qui diffuse une énergie en spirale vers les autres chakras.

Il existe de nombreux outils efficaces pour stimuler l’énergie des chakras et la Kundalini.
La Danse est essentielle pour activer le chakra Racine et le chakra Sacré. Toutes les danses et particulièrement la danse tribale permettent de mettre l’énergie dans le bas du corps ; les pieds, les jambes les cuisses et le bassin. La danse, couplée à la respiration ventrale, réveille les énergies du bassin. Dans mes stages de Tantra, j’utilise notamment la méditation Chakra Breathing Meditation d’Osho pour activer l’énergie dans le bas du corps.

Le massage est un très bon outil pour stimuler les chakras. A Tantra-Nature, nous avons créé un massage des sept chakras.
Ce massage permet de travailler spécifiquement les chakras que l’on souhaite. On remonte du 1er au 7ème chakras ou on peut commencer par le chakra du cœur.
Les outils que propose le Tantra sont très intéressants. Le Yoga aussi, grâce à certaines postures et à la respiration.
Enfin, certaines méditations sont particulièrement adaptées pour travailler sur les chakras. La marche aussi. Marcher en pleine conscience en se connectant aux éléments et à la nature.
Les pierres également. La lithothérapie reconnaît la puissance vibratoire des pierres. Selon leur couleur et leur densité, leur champ vibratoire va agir sur les chakras.
La visualisation, la luminothérapie et la sonothérapie sont aussi de précieux alliés.

 

Prendre soin de ses chakras

 

Nous sommes des êtres vibratoires influencés par quatre plans : physique, énergétique, émotionnel et spirituel (psychologique).
Le corps physique, nous le connaissons. Il est délimité par notre enveloppe, la peau.
Le corps psychologique, quant à lui, est régi par nos émotions. Quand une émotion tourne en rond et qu’elle n’est pas exprimée, celle-ci va s’enkyster. La médecine chinoise nous enseigne que la colère s’enkyste dans le foie, la tristesse dans le cœur, la peur dans les reins, etc. Cela crée un kyste énergétique. Ces kystes peuvent avoir pour origine des blessures ou des abus.
Au début, il s’agit d’une énergie bloquée mais à la longue, un kyste énergétique peut évoluer en kyste physique, perceptible et visible. Il n’est pas rare que les personnes développent des kystes aux ovaires, à la tyroïde, aux organes sexuels, etc.
Dans les cas extrêmes, le kyste peut évoluer en maladie. D’où l’importance d’apprendre à libérer ces émotions par les différentes pratiques décrites plus haut. Et d’agir tant qu’il en est temps !

Grâce à la dimension spirituelle, reliée au cœur, on va pouvoir mettre de la conscience et entreprendre un travail de libération. Il faut d‘abord comprendre pourquoi un kyste s’est formé pour pouvoir le désenkyster et enclencher la guérison. Parler, raconter son histoire et exprimer pourquoi on est triste ou en colère est le premier pas vers la guérison. Le Tantra et ses outils, en cela, sont un merveilleux espace thérapeutique.

 

Découvrez les stages de Tantra de Dominique Bouilly 
Consultez le site www.tantra-nature.com

 

Autres liens utiles :
Qu’est-ce que le tantra ?
La sexualité sacrée
Tout sur le massage tantrique
Le Masculin Sacré
Faire un stage de Masculin Sacré 
Faire un stage de Féminin Sacré
Le Féminin Sacré
La boutique du Sacré
Commandez un oeuf de yoni

Découvrez tous les stages de tantra 
Toutes les vidéos et podcast sur le thème du Tantra